Beautiful Dead – Livre 1 : Jonas

Publié le par Lala Her

De Eden Maguire, traduit de l'anglais par Luc Rigoureau.

Beautiful dead

Présentation :

"J'étais paumée. Je cherchais des réponses aux grandes questions existentielles : amour, deuil et sens de la vie. Comment expliquer que Jonas, Arizona, Summer et Phoenix aient été tués en l'espace d'un an ? La mort de Phoenix avait brisé mon coeur d'adolescente. Je l'aimais si fort. Quand je l'ai vu, torse nu, magnifique, je n'en ai d'abord pas cru mes yeux. Sauf qu'il s'agissait bien de lui, aussi réel que moi. Aussi vivant, sauf qu'il était mort."

Ni vivants, ni morts, ces êtres merveilleux, les Beautiful Dead, ne vous laisseront pas en paix.

 

Pourquoi ?

Sur le forum de Livraddict ce livre a fait l'objet d'un concours organisé par Radicale. Je n'ai pas participé, mais ça faisait quelques fois que je croisais ce bouquin, sur la toile ou en librairie. Alors à notre rencontre suivante, je l'ai acheté.

 

Mon avis :

Je dois dire que l'aspect extérieur est tout à fait séduisant : une jolie couverture, le titre en relief et brillant sur fond fluo et le revers fluo à l'intérieur aussi. Rien qu'à le voir on se doute que c'est un "jeunesse". Parce que malheureusement, aux rayons "adulte", on a rarement droit à autant de fantaisies. Ca c'est bien.

Les chapitres sont plutôt longs pour un bouquin jeunesse, j'en ai été surprise. Mais on peut facilement faire des pauses grâce aux sauts de ligne signifiants les changements de situation dans le récit. C'est bien aussi, ça.

Ce que je redoutais le plus, c'étais les gnangnantises. "Ouiiin, mon petit copain (que j'aimais) que je connais depuis 2 jours (mais que j'aimais depuis toujours) est mort (pourquoi la vie est-elle si cruelle? Alors qu'on s'aimait tant...), ma vie est foutue (c'était l'amour de ma vie), je vais trouver une enveloppe (la violette parfumée, celle que je comptais utiliser pour déclarer tout mon amour à Jules) pour m'ouvrir les veines (il parait que c'est très efficace) et le rejoindre (parce qu'on s'aimera même après la mort) en enfer (pour faire un peu plus dramatique, mais notre amour survivra aux tortures des diables, je le sais, j'ai eu une vision)."

Si, si, j'ai déjà lu ce genre de choses. Bon d'accord, là j'ai un poil exagéré. Mais ça existe. De vrai, de vrai.

Et bin ici, il n'y a pas de ça. Enfin si, un peu quand même, faut bien montrer qu'elle est malheureuse d'avoir perdu son copain quand même. Mais l'auteur n'en fait pas des tonnes, ça passe sans souci. J'irais même jusqu'à dire que ça contribue à rendre réaliste le personnage principal, sans pour autant l'alourdir et gonfler les lecteurs avec son pathos.

Et puis les quelques passages gnangnans ne s'éternisent jamais.

Cependant il n'en aurait pas fallu beaucoup en plus pour que je passe du stade "supportable et même sympathique" à "barban, gnangan et guimauve tout à la fois".

On suit donc le personnage principal, Darina, qui vient de perdre son petit ami et qui est paumée, selon ses propres dires. La narration est à la première personne, un peu comme s'il s'agissait d'un journal qu'elle aurait arrangé par la suite pour en faire un récit plus construit, plus romancé.

L'intrigue principale met un certain temps à se mettre en place, pourtant je ne me suis pas ennuyée en attendant. J'apprenais à connaître Darina, son caractère et le monde dans lequel elle vivait. Il se passait quand même des choses se rapportant à l'intrigue principale, mais tout avançait doucement, sans pour autant trainasser en longueurs inutiles.

Cette intrigue justement, elle n'est pas grandiose mais quelques originalités font sa force. Pas tout à fait nouvelle ou jamais vue non plus, mais c'est bien traité.

En revanche la fin... moyen, ça m'a semblé trop gros là comme ça. Pour coller avec la rentrée des classes dont on entend parler absolument partout en ce moment : "peut mieux faire" 

 

En bref, un premier tome qui m'a bien plu et je lirais la suite avec plaisir.

 

 

Note : Je suis déçue par l'édition, c'est écrit très gros, très espacé, avec de très grandes marges. Je n'aime pas ça du tout du tout. J'ai l'impression de me faire avoir sur le prix au kilo...

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article

Lili Galipette 06/09/2010 10:17


Bonjour!
J'ai reçu mon colis du SWAP de la rentrée! Tu m'as beaucoup gâtée! Merci beaucoup beaucoup!!!!!
J'espère que ta swappeuse te gâtera tout autant!


Lala Her 07/09/2010 14:35



Mais de rien, je me suis bien amusée en préparant ton colis, alors le plaisir est partagé