Contes de sorcières

Publié le par Lala Her

Textes présentés par Sébastien Foissier.

Contes de sorcières

Présentation:

Vous n'en avez jamais vu et pourtant vous en reconnaîtriez une au premier regard ! Vieille, laide, avec ses verrues et son nez crochu, toute de noir vêtue, la méchante sorcière se déplace de nuit, chevauchant son balai pour se rendre à des cérémonies diaboliques. Ses pouvoirs sont grands et il ne sort jamais rien de bon de son chaudron magique. Pour découvrir l'histoire ensorcelante de ce personnage maléfique, cette anthologie vous invite à parcourir les contes merveilleux ; ils vous feront voyager à travers les siècles et traverser les continents.
De l'Antiquité à nos jours, le volume réunit seize textes d'horizons littéraires variés pour étudier les attributs, rituels et pouvoirs fabuleux de la sorcière.

 

Pourquoi?

En farfouillant partout partout à la recherche de contes africains pour ma swappée Anatinez (qui a reçu son colis! Youpi youpi!) j'ai eu envie de retrouver cet univers particulier des contes moi aussi.

 

Mon avis:

Petite explication : la collection "Etonnants Classiques" a été élaborée par et pour les enseignants. Ce volume est fait pour les classes de sixième.

Si je donne cette petite explication, c'est que moi-même je ne le savais pas au moment de l'achat.

L'ouvrage se présente ainsi : un dossier sur les sorcières telles qu'elles sont présentées depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, les textes eux-même, puis des sujets de devoirs pour les élèves.


Le dossier d'ouverture est intéressant sans être vraiment approfondi. Une dizaine de pages, un balayage rapide de la figure de la sorcière. En même temps, je doute qu'un essai sur la figure de la sorcière et son interprétation au fil des âges aurait franchement intéressé des élèves de sixième. 

Mais personnellement j'ai dépassé la sixième depuis plusieurs années. Je sais bien que cet ouvrage ne m'est pas vraiment adressé, mais bon, il s'est retrouvé dans mes mains, et j'aurais apprécié que ces quelques pages aillent plus loin dans leur étude de cette figure mythique.

 

Puis viennent les textes. Je ne jugerais pas de leurs qualités littéraires : ils sont trop nombreux pour passer sur chacun d'eux, leurs auteurs sont tous reconnus et il ne serait pas juste de juger sur de si courts extraits de leurs oeuvres.

En revanche j'ai été surprise de constater qu'il s'agit parfois d'extraits de textes plus importants, parfois de contes. Le titre, Contes de sorcières, est donc erroné. J'en ai été déçue étant donné que j'ai acheté cet ouvrage dans le seul but de lire des contes.

Une fois cela admis, j'ai pu apprécier les textes en eux-mêmes, arrangés de telle façon que je voyais bien l'évolution du mythe de la sorcière dans le temps, ses différentes caractéristiques et découvrir d'autres sorcières de lointaines contrées.

Avant chaque texte l'auteur et son oeuvre sont présentés et, quand il s'agit d'un extrait, il est situé avec un bref résumé des évènements précédents.

J'ai été heureuse de retrouver deux contes qui me faisaient frémir dans mon enfance : Jeannot et Margot des frères Grimm et La sorcière du placard aux balais de Pierre Gripari. 

 

En bref, cet ouvrage semble s'attacher plus à rassembler les différents écrits sur les sorcières qu'à faire profiter au lecteur de contes de sorcières à proprement parler. Si mes attentes avaient été différentes cette anthologie m'aurait sans doute mieux plu ; seulement le titre étant ce qu'il est, trompeur, je ne suis pas satisfaite de l'achat de cet ouvrage.

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article