Journal d'un vampire - Tome 1

Publié le par lalaher.over-blog.com

De L.J. Smith, traduit de l'anglais par Agnès Girard.

journal d'un vampire

Présentation:

Dès l'arrivée de Stefan Salvatore à Fell's Church, Elena, la reine du lycée, se jure de la séduire. D'abord distant, le garçon aux allures d'ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu'il aimait l'a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des évènements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L'histoire est-elle amenée à se répéter ? Le récit captivant de deux frères vampires déchirés par l'amour d'une même femme. Un triangle amoureux d'une dangereuse sensualité.

 

Pourquoi?

J'ai toujours adoré les histoires de vampires et autres créatures. Puis il y a eu Twilight. J'ai vu le premier film que j'ai adoré, mais je n'ai pas voulu lire les livres (les adaptations sont toujours décevantes, et je préférais garder l'image intacte du film pour profiter de la suite). J'ai tout de même eu envie d'une histoire semblable, et j'ai acheté ce livre.

Note pour ceux qui l'ignoraient: cette série est parue avant Twiligth, il est donc hors de propos de la considérer comme une simple copie de celle de Stéphanie Meyer.

 

Mon avis:

Je ne vais pas m'attarder pour donner mon verdict: seuls les deux derniers chapitres m'ont plu, et encore.

L'héroïne est Elena, la fille la plus populaire du lycée, qui sort avec tous les garçons qui se pâment devant elle, mais ne tombe jamais amoureuse d'aucun d'eux. Un jour arrive un beau gosse mystérieux qui ne lui manifeste pas le moindre intérêt, et affront suprême, il l'ignore. Evidemment elle ne peut pas résister, il lui faut absolument le séduire. C'est gnangnan à souhait. Et pire encore quand finalement ils tombent amoureux (non ce n'est pas un spoiler, toutes celles qui ont acheté ce bouquin le savaient pertinemment depuis la première ligne. Que dis-je: depuis l'achat même!)

Mais reprenons depuis le début: le livre s'ouvre sur le journal d'Elena elle-même, qui rature sa première phrase "Je sens qu'il va se passer quelque chose d'horrible aujourd'hui." Alors c'est peut-être moi qui fait ma difficile, mais le livre qui commence comme ça il est mal parti. Cette fille ordinaire (ou presque: toutes les filles ne sont pas sublimes, ne font pas tomber les garçons comme des mouches, ou ne sont pas chef de file de tout le lycée) a l'intuition qu'il va se passer quelque chose. Et tout au long du récit elle fera référence à ses quelques intuitions funestes. Bref, pour cette raison et pour d'autres que je ne donnerais pas sans dévoiler plus l'intrigue, le personnage principal n'est absolument pas réaliste, ses réactions sont artificielles, à aucun moment je n'ai réussi à m'identifier.

Un point positif cependant: de temps en temps on a droit au point de vue de Stefan, le beau gosse vampire (et là non plus ce n'est pas un spoiler, tout le monde a lu le titre avant même d'ouvrir le livre). Là c'est intéressant, le personnage est plus fouillé. Il y a quelques aller-retour dans le passé pour nous expliquer la transformation de Stefan et son frère Damon (qui porte bien son nom, comme c'est surprenant!)

Je suis tout de même allée au bout, histoire de voir à quel point le récit se noierait dans sa propre gnangnantise. Et c'est là que j'ai eu une bonne surprise: le final est bon et je ne m'y attendais pas, du moins pas de cette façon. Même si de nouveau je n'ai pas apprécié la narration, la chute m'a séduite.

 

En bref: un livre qui se lit très vite, un personnage principal que je n'ai pas apprécié du tout, mais un final sympathique (qui, je l'avoue, m'a fait acheter la suite... Bin nan, je ne suis pas toujours cohérente avec moi-même! Mais il est dans une pile de livres à lire depuis plusieurs mois, j'en trouve toujours un autre à lire avant :p )

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article