L'assassin royal - Tome 1: L'apprenti assassin

Publié le par Lala Her

De Robbin Hobb, traduit de l'anglais par Arnaud Mousnier-Lompré.

L'apprenti assassin

Présentation:

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant - par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l'existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l'égide du maître d'écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L'enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu'à un fil : celui de sa lame...

 

Pourquoi?

En surfant sur différents sites, forums, blogs de fantasy, je voyais ce cycle revenir très souvent, et beaucoup d'avis positifs. Alors en flânant à la fnac à la recherche de quelques bouquins qui sauraient me plairent, je me suis laissée tentée par le premier volume.

 

Mon avis:

 

Avec toutes ses critiques dithyrambiques, je suis entrée dans le livre avec un à priori positif. Logique.

 Quelle n'a pas été ma déception! J'ai cru avoir été prise pour une idiote. Je n'aime pas être prise pour une idiote. Non pas que je n'en sois pas une, ça arrive à tout le monde, mais en général je sais m'en préserver. Et cette fois-ci non. J'étais quelque peu énervée donc.

Mais comme je l'ai déjà fait savoir, je suis résistante, j'ai donc enduré ces pages difficiles. Et puis il est rare qu'autant de gens aient tort sur un même sujet. Donc soit j'étais une idiote (définitivement), soit il y avait un tant soit peu de raison dans ces avis si positifs. Tout ça pour dire que j'ai poursuivi.

Les 49 premières pages ont été difficiles. En gros un vieillard raconte ses premiers souvenirs d'enfances. Pas d'action, rien que des descriptions. Ennuyeux. Presque autant que les Mémoires d'Hadrien.

Puis, miracle, la page 50 a commencé à m'intéresser. J'en ai été tellement surprise que j'ai noté la page dans ma tête. L'intérêt n'était pas vif (ceci est aussi un jeu de mot pour ceux qui auraient déjà lu le livre) mais il était là. Et petit à petit je me suis laissée embarquer dans l'histoire.

La lecture s'est faite plus fluide, les personnages plus intéressants, les descriptions moins proéminentes et le récit a pris de l'ampleur.

 Finalement je n'étais pas une idiote qui s'est fait avoir.

Les longueurs étaient toujours là, mais c'était toujours moins pire que les 50 premières pages.

Et donc quoi dire une fois avoir refermé le livre? Attachant. Surprenant. Angoissant.

Je m'explique. Attachant parce que ce gamin, finalement ce n'est qu'un gamin, mais qui a tout le raisonnement d'un adulte.

Surprenant parce que les éléments de fantasy sont tous dosés. Pas de créatures en veux-tu, en voilà partout. De même des facultés particulières des personnages.

Angoissant parce que, même si au fil du récit je me suis perdue dans l'âge du héros, je me suis rappelée qu'au final il ne devait avoir qu'entre 13 et 15 ans (selon mes estimations). Et que c'est quand même beaucoup tout ce qui lui est arrivé jusqu'alors. Ça m'a fait frémir.

Je me suis demandée si j'achèterais la suite. Je pensais que non. Mais petit à petit le non se transforme en oui, et j'ai peut-être envie de savoir ce qui arrivera au gamin. La décision reposant sur le "peut-être".


En bref: un bon livre, mais méfiez-vous des 50 premières pages. Une fois passées, ça ira mieux, vous pourrez souffler puis apprécier.

Publié dans Fantasy

Commenter cet article

lamaisondesoso 28/11/2011 18:43


C'est une série que j'ai envie de découvrir à cause des memes compliments dont elle fait l'objet. Cependant, j'attendrai une edition en intégrale car, comme trone de fer, la livre a été
redécoupé.

Luna 02/03/2011 14:54


J'ai découvert Robin Hobb il y a une petite dizaine d'année (déjà ?) et depuis je ne la quitte plus ! J'aime son indépendance d'écriture un peu comme George Sand, son imagination débordante et ses
jolis mots...
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "L'apprenti Assassin"...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


Benjamin 31/07/2010 15:07


Attention, c'est une super série, j'ai juste eu du mal a démarré chaque volume... ^^


Lala Her 31/07/2010 21:43



Bon, et bien je verrais... Je ne suis tout à fait convaincue ni dans un sens ni dans l'autre pour le moment. Je crois que ça se jouera surtout sur une envie subite!



benjamin 31/07/2010 10:12


Je suis d'accord avec toi, j'ai toujours du mal à démarrer les bouquin de la série l'assassin royal. En revanche, je les finis généralement en trombe !


Lala Her 31/07/2010 14:13



Je suis soulagée d'apprendre que je ne suis pas la seule alors!


En revanche avec ce que tu me dis là, je me demande si je vais poursuivre la série: je trouve toujours pénibles les longues entrées en matière... Mes prochaines virées bouquins donneront le
verdict.