La flotte perdue - Tome 1: Indomptable

Publié le par Lala Her

De Jack Campbell, traduit de l'anglais par Frank Reichert.

La flotte perdue T1

Présentation:

C'est une guerre interstellaire de cent ans, et la défaite est proche désormais. L'armada qui devait décapiter l'ennemi au cœur même de son empire est désormais prise au piège, mutilée. Ne reste-t-il pour la sauver que ce capitaine émergé d'un siècle d'hibernation et dont l'histoire a retenu le sacrifice héroïque aux premiers temps du conflit ?

" Black Jack " Geary est devenu une légende, une icône révérée dans toute l'Alliance et sa flotte. Comment l'homme lui-même, revenu du passé, pourrait-il se hisser à la hauteur du mythe ? Parmi ces jeunes capitaines dont les usages tournent le dos aux traditions d'autrefois, et qui hésitent entre méfiance et idolâtrie, comment sauver la flotte perdue et la ramener à bon port ? Car l'Indomptable, son vaisseau amiral, cache à son bord un secret décisif volé à l'ennemi, capable d'enrayer une défaite inéluctable.

 

Pourquoi?

J'ai lu beaucoup de bien sur la toile à propos des éditions L'atalante. Lors d'une de mes virées bouquins j'avais donc comme critère de choisir parmis ceux disponibles un livre paru chez eux. C'est tombé sur lui.

 

Mon avis:

Je ressors de ce livre avec une impression un peu bizarre. Je crois que je suis passée à côté en fait. 

Tout le long de ma lecture je comptais les pages qui me séparaient de la fin du chapitre, à défaut de celle du livre. En général ce n'est pas bon signe ce genre de chose. 

La plupart du temps je ne comprenais pas grand chose de ce qui se passait. Je m'efforçais pourtant de me représenter les manoeuvres stratégiques dans ma tête pour ne pas me perdre.

J'avais la sensation d'avoir à me concentrer plus que ma dose habituelle de concentration de lecture (elle est claire cette phrase?).

Je n'ai lu que petit à petit, 5 minutes par-ci, par-là ; dans des moments de désespoir (je n'arriverais jamais au bouuuuuuut!  Ouiiiiiiiiiin!) j'y consacrais une trentaine de minutes, histoire d'avancer un peu le schmilblick.

Mais pourtant, et c'est là que c'est bizarre, il est bien fait ce bouquin. On m'a expliqué les choses grâce à diverses astuces (le héros mort puis résuscité 100 ans plus tard et qui ne sait plus grand chose, une intervenante qui n'y connait rien en guerres interstellaires) sans pour autant que cela nuise à l'histoire.

On m'a fait comprendre en quoi telle ou telle chose posait problème grâce à des argumentations fréquentes. On m'a montré que le héros n'en est pas un en fait, mais que si quand même un peu, mais non parce que ça ne lui plait pas d'être un héros, mais que malgré ce qu'il dit il a quand même tout d'un héros. Et en général c'est plutôt sympathique à suivre ce genre de chose.

Et donc c'est bizarre. En général quand un roman est bien fait, il me plait, peu importe le genre ou le thème traité (même si j'ai des préférences évidentes). Et bin là non. Et je ne sais pas pourquoi, du coup j'en suis toute retournée, toute hébétée par cet étrange état de fait.

Pas de "en bref" cette fois-ci, je ne saurais quoi dire.

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article

benjamin 31/07/2010 10:10


Hi,hi, c'est vrai qu'il est "space" ce bouquin, tu pourras lire mon avis dessus le 4 aout ^^


Lala Her 31/07/2010 14:08



Ah! J'ai hâte d'avoir un autre avis que le mien sur ce livre qui m'a laissé une impression vraiment bizarre. Je note la date dans mon agenda (si, si, pour de vrai )