Le livre des étoiles - Tome 1 : Qadehar le sorcier

Publié le par Lala Her

De Erik L'Homme.

Le livre des étoiles T1

Présentation :

Guillemot est un garçon du Pays d'Ys, situé à mi-chemin entre le monde réel et le Monde Incertain. Mais d'où lui viennent ses dons pour la sorcellerie que lui enseigne Maître Qadehar ? Et qu'est devenu Le Livre des Étoiles, qui renferme le secret de puissants sortilèges ? Dans sa quête de vérité, Guillemot franchira la Porte qui conduit dans le Monde Incertain, peuplé de monstres et d'étranges tribus...

 

Pourquoi ?

J'avais acheté ce livre en même temps que Artemis Fowl, durant ma virée bouquins spéciale RAT. Des livres jeunesse, donc plutôt simples à comprendre.

Et c'est le deuxième roman que j'ai lu intégralement durant le RAT!

 

Mon avis :

Le roman s'ouvre sur une scène de collège, un jeune garçon se fait embêter par un groupe d'élèves qui font la loi dans la cour de récré. On entre donc directement dans l'histoire, et les 8 premières pages de ce premier chapitre plantent le décor.

Le héros est donc ce jeune garçon qui se fait embêter, Guillemot. Il vit sur une île un peu particulière : à mi-chemin entre les mondes certain (le notre) et incertain (un monde parallèle). Oh, et puis il est chétif mais malin, n'a pas connu son père et rêve de devenir chevalier. Quelque peu cliché.

Mais bon, le style est sympa, accrocheur et j'ai poursuivi ma lecture sans difficulté (si on fait l'impasse sur le cadre de lecture plutôt particulier).

Même si la narration est à la troisième personne, on entre facilement dans la tête du héros par les expressions qu'utilise l'auteur. Ses réactions sont vraiment réalistes, je n'ai eu aucun mal à me l'imaginer devant moi, comme n'importe quel garçon de son âge.

Il n'est ni super fort, ni une victime perpétuelle. Si je me souviens bien il n'est jamais dit clairement qu'il est courageux, mais on le sent de par ses actions : il a très peur de certaines choses, ne veut vraiment pas agir, préfèrerait sans doute s'enfouir sous terre, mais finalement fait ce qu'il a à faire, notamment pour sauver ses amis.

Ceux-là souffrent aussi de quelques clichés : si l'auteur évoque untel, dans la même page il évoquera certainement la musique ou un instrument, tel autre ce sera son entrainement physique pour devenir chevalier aussi, etc.

Une fois ou deux ça va, mais au bout d'un moment j'avais juste envoie de dire "c'est bon, j'ai compris le truc, il est musicien, pas besoin de le rabacher" ou autres.

Mais, heureusement, chacun de ces personnages ne se résument pas à un seul élément comme parfois. Certe untel est musicien (oui, il m'a vraiment marqué le musicien. Faut dire que l'auteur a tout fait pour!), mais il n'est pas que ça. D'autres éléments s'ajoutent aux données de base (par contre je ne sait pas trop si ce que je dis là signifie quelque chose pour quelqu'un d'autre que moi...)

Le dernier personnage important est le mentor du héros. Il m'a fait penser à Brom plusieurs fois. Et quand quelque chose, même un tout petit rien, me fait penser à l'univers du cycle de l'Héritage, bah ça lui rajoute des points. Donc ce livre a droit à un bonus de points positifs, juste pour ça.

Concernant l'intrigue, elle est plutôt bien menée. Certes je me doutais un peu de ce qui arriverait à tel ou tel moment. Mais j'ai eu plaisir à la suivre.

Le seul point vraiment négatif à mon sens c'est le dénouement final. Je l'ai trouvé un peu trop facile. On nous présente la situation comme impossible et paf! rebondissement ils s'en sortent. Ils se fourent dans une seconde situation impossible et re-paf!, le héros trouve une idée géniale en moins de deux, comprend tout sur tout, double son mentor sur le coup, et tout le monde est sauvé. Mouais. Peut mieux faire. Quitte à rajouter une dizaine de pages, ç'aurait été bien de développer un peu plus.

Après cette lecture, je garde surtout l'impression d'une bonne entrée en matière. Certes, un pan de l'histoire se termine à la fin du tome, mais il reste ce "peut mieux faire". Maintenant que tous les éléments sont en place, l'auteur peut nous emmener plus loin, vers quelque chose de plus abouti, sans s'embarasser des présentations.

 

En bref, un premier tome sympathique malgré quelques défauts, mais qui me donne envie de poursuivre cette trilogie. Ca tombe bien, le deuxième tome est déjà dans ma PAL!

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article

Luna 15/05/2011 09:15


Qadehar le sorcier est une bonne surprise pour moi. C'est frais, enfentin mais pas trop... c'est totalement le genre de livre qui peut être lu par n'importe qui à n'importe quel âge !

Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...

Joli article, je reviendrais :)

Bonne continuation !!


Lala Her 22/05/2011 17:31



Je viens de revenir sur mon blog, mais ça me fait plaisir de voir que certains s'y sont intéressés en mon absence 


Je vais de ce pas visiter le tien !