Les démons sont éternels

Publié le par Lala Her

De Simon R. Green, traduit de l'anglais par Marie Surgers.

 

Dans la même série:   

1 - L'homme au torque d'or

 

les démons sont eternels

Présentation:

Il était une fois une famille, la mienne, qui se dressait seule entre les forces des ténèbres et le monde tel que vous le connaissez. Dès l'enfance nous étions préparés à défendre la cause du Bien dans le plus grand secret.
J'étais agent de terrain. Permis de tuer les monstres abominables. J'étais le preux chevalier qui repoussait les grands méchants loups.
Puis j ai découvert le mensonge : ma famille ne protégeait pas le monde, elle le dirigeait, tapie dans l ombre. Et la merveilleuse armure d or qui nous rendait bien plus qu humains, nous la payions un prix inacceptable. J'ai donc privé ma famille de tout pouvoir. En punition, les miens m'ont choisi comme chef. Pour racheter nos péchés.
Bien. En vrai, je m appelle Eddie Drood. Je suis le dernier espoir de cette planète.
Qui est vraiment mal barrée.

 

Pourquoi?

Si d'aventure (Haha, la grande aventure!) vous aviez déjà lu mon avis sur le tome précédent, vous savez que j'ai lu ce tome-ci avant le premier, et que j'ai remis le tout dans l'ordre approprié par la suite. 

Parce que c'est tout moi, ça. Une jolie fille sur la quatrième de couverture, avec un texte de présentation plutôt drôle, ça m'a suffit à l'acheter. Mais bien sur je n'ai pas vérifié s'il s'agissait d'une série ou non, s'il s'agissait d'un premier tome ou non. Ca m'arrive souvent.

 

Mon avis:

A ma décharge, pour une fois ce n'était pas si évident que ça, que c'était une suite. Je croyais que c'était une note dans le premier chapitre qui m'avait éclairée, mais je ne la retrouve plus. Pas de "2" sur la tranche, pas de "suite de" nulle part, pas de "dans la même série" non plus. Si ce genre d'indice évident existe, faites-le moi savoir. Un point négatif pour l'éditeur.

A ma première lecture (avant le premier tome, donc) j'ai adoré le style et l'humour. Jusque dans les titres des chapitres.

J'ai trouvé ce bouquin original par divers éléments de l'intrigue. Un mix de complots politiques au sein de la famille et d'action contre des abominations abominables.

Vraiment sympa.

A ma seconde lecture (après le premier tome cette fois-ci) j'ai trouvé ça un peu moins bien. Je n'avais bien sûr plus la surprise de l'intrigue, mais même l'humour qui m'avait tant plu m'a semblé un peu passé. 

C'était moins original. Certains passages étaient trop rapides, ils auraient pu être plus développés.

Je crois que ça vient du fait d'avoir enchainé les deux tomes. Si j'ai envie de les relire, je crois qu'en les séparant d'un ou deux romans ça serait mieux. Pour que l'humour ne devienne pas lourd. Parce que c'est ce qui arrive quand un même type d'humour se répète trop souvent et trop longtemps.

 

En bref, un roman sympathique et drôle, mais qui m'a un peu déçue à la seconde lecture.

 

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article