Les enfants de l'Ô - Tome 1

Publié le par Lala Her

De Vanessa Du Frat.


Les enfants de l'Ô T1

 

Présentation :

Lambda, 2572, une étrange jeune femme est découverte dans une forêt, à des centaines de kilomètres de toute civilisation. Elle donne naissance à deux enfants hors du commun, et se retrouve au cœur d'un complot qui ne tarde pas à prendre des proportions incontrôlables...
Terre, 2064, Line et Lúka tentent de survivre sous le joug d'un père violent et manipulateur. Leur destin semble inextricablement lié à celui de cette jeune femme et de ses deux enfants. Quelle terrible vérité leur cache cet homme impitoyable ? Et que sont réellement ceux qu'il nomme les Enfants de l'Ô ?

Une saga familiale sur fond de science-fiction et de drame psychologique, à découvrir en ligne sans tarder...

 

Pourquoi ?

Bon. Le truc c'est que j'ai laissé un trééés long commentaire sur le site de l'auteur. Alors je vais la jouer un peu flemmarde, je vais faire des copier-coller. Pas de tout (le commentaire est vraiment long, je me suis laissée emportée!), mais de passages, que je ré-arrangerais un peu mieux. Ou différemment. Ou pas du tout. Je verrais bien quoi. En tous cas, ils seront signalés par des guillements "et de l'italique ". Et puis pour l'auteur des citations, bin ce sera moi, ce que j'ai écrit il y a deux jours quoi.

 

Bon. Là je m'éloigne. Je reviens à mes moutons : le pourquoi de ce bouquin là.

 

hier après-midi, je cherchais de nouvelles lectures à me mettre sous les yeux, mais sans passer par une facture exorbitante, une énorme pile de bouquins à transporter, et sans garantie que les textes me plairaient (même s'il pourraient quand même faire un effort, avec tout le mal que je me donne pour eux, naméo!) J'ai donc pensé aux livres gratuits. Bref, je regarde un peu à droite et à gauche sur la toile, je fouille, je fouille. Plusieurs heures même (...) et donc, au bout d'un bon moment, je tombe ici. Joli site, toussa toussa, oui, mais le bouquin? Je le télécharge, puis je vais manger. Quand je retrouve mon ordi, celui-ci m'avait directement ouvert le pdf du roman, pret qu'il était à se laisser lire!  "

 

Bon, vous avez compris, il s'agit d'un livre électronique, pas (encore) de version papier, et gratuit. D'un premier tome en fait. Avec trois autres qui suivent, dont deux terminés et un en cours d'écriture. Si j'ai bien tout compris.

 

Mon avis :

J'ai démarré ma lecture avec beaucoup d'apriori sur les livres électroniques gratuits (ne provenants pas de grands auteurs mondialement reconnus, s'entend). Des aprioro vraiment négatifs.

Mais je me laisse la parole à moi-même :

"Donc je lis... Il faut dire qu'auparavant j'ai quand même lu de nombreuses daubes sur internet, des textes pas travaillés, pas corrigés, etc, donc je m'attendais un peu à tout, malgré la jolie présentation."

Mais "page 26 exactement (oui, oui, j'ai noté la page!) j'ai levé la tête de mon ordi pour dire tout haut "ok, j'adore"! (avec un éclair de : Pourvu que ça ne s'essoufle pas au fil des pages!) Donc je reprends ma lecture, je suis complètement emportée, je n'ai dormi que quelques heures et j'ai terminé ce matin. Et je me suis dit qu'il fallait quand même que je laisse un message à l'auteur. Nan, parce que les cernes que j'ai sous les yeux maintenant, et bin c'est de sa faute à l'auteur! Oui, oui! Elle n'avait qu'à pas faire un bouquin aussi bon! Naméo!  "

Vous avez compris, l'auteur m'a renvoyé tous mes apriori en plein dans la poire, avec un NA! sous forme de roman électronique que j'ai un tantinet apprécié. (ceci étant ce que l'on appelle communément un euphémisme).

"J'ai été complétement transportée par cet univers. Au départ je n'y comprenais pas grand chose (à l'univers) mais c'est écrit de telle manière que j'ai continué, je voulais en savoir plus sur ces personnages, cette ambiance. Si bien qu'après ma réflexion surgie page 26, j'ai téléchargé les deux autres tomes dans la foulée. J'ai été un peu surprise et agacée quand ont commencé les flash-backs, je les trouvais un peu longs, alors que moi je voulais savoir ce qu'il se passait dans le "présent". Mais au final ils trouvent tout à fait leur place, ils sont utiles, intéressants. Et quand j'arrivais sur la fin du bouquin, et donc des derniers flash-backs, je n'avais plus forcément envie de retourner dans le présent des personnages, tellement leur passé était sympathique. Enfin, sympathique à lire, hein, pas symmpathique "tiens, je vivrais bien la même chose!" (je ne suis sadique qu'en lecture, et qu'avec les personnages que j'aime!)"

Donc, pour ne pas me répéter, un univers vraiment intéressant et sympa.

Le tome se construit en trois phases : la première, plutôt courte, se situe dans un grand espace. Suivie par une sorte de huis-clot dans une zone de quarantaine (j'ai un peu peur d'en dire trop là, mais ça arrive si vite que bon, voilà quoi).C'est la plus grande partie du roman. Qui se termine au sortir de cette quarantaine, dans la ville.

Et tout du long, il y a des flash-backs dans le passé de certains personnages. Mais mon avis sur ces flash-backs, il est dans la citation de moi-même, et si je me répète trop, ce billet ferait une vingtaine de pages. Alors passons à la suite.

Les personnages : beaucoup de méchants. Mais pas au sens où on l'entend habituellement.

"Une chose commune à toutes mes lectures, c'est mon goût des méchants. J'adore les méchants. Parfois (souvent) même plus que les héros. Et là, ils sont géniaux. Parce que horriblement cruels, mais d'un passage à l'autre ils deviennent des "gentils"! Du coup, notamment pour Ruan, je me demandais tout du long s'il n'avait pas quelque chose derrière la tête, s'il était vraiment si gentil que ça. Bref, j'ai adoré les méchants. Et c'est un très bon point, parce que des vrais bons méchants (bons dans son sens qualitatif, évidemment) on n'en trouve pas derrière chaque couverture tournée (malheureusement pour moi).

Pour ce qui est de l'histoire d'amour Ruan/Ludméa, je dois avouer que je ne suis pas très friande d'histoires romantiques. Heureusement, pas de gnangnantises tout du long (là, j'aurais décroché). Donc même si un peu trop importante à mon goût, cette partie de l'intrigue m'a intéressée à partir du moment où j'ai préféré considérer Ruan comme un "méchant vilain pas beau"! Qui s'en prend à la brebis blanche Ludméa. Pourvue que l'histoire évolue dans ce sens dans le tome suivant! Et peut-être que Ludméa soit un peu moins "brebis blanche", justement. Mais je verrais bien. "

L'auteur nous a donc concocté toute une série de personnages savoureux, et je ne vais certainement pas tous les citer, parce qu'il y en a un bon petit paquet si on commence à compter personnages principaux et secondaires, présent et passé compris. Mais je les ai beaucoup appréciés.

Et je veux une copine qui ait autant de sens de la répartie que Ludméa. Parce que oui, bizarrement, c'est mon personnage favori, même si trop "brebis blanche" et pas "double face" un coup gentille, un coup méchante. (Oui, je suis faible, j'ai craqué pour la jolie fille, pauvre de moi.) Mais j'attends de lire la suite. Je crains d'ailleurs un peu qu'elle se transforme en pauvre petite victime face au vilain-méchant-pas-beau-Ruan.

Pour ce qui est du reste, j'ai noté quelques coquilles dans le texte, dont certaines qui m'ont particulièrement frappée. Mais l'auteur étant en train de retravailler le tome, ce n'est que temporaire.

Un mot du style, que je n'avais pas évoqué dans mon commentaire. C'est très facile à lire, un peu à la façon des romans young adult. Sachant que les personnages ne sont pas des lycéennes de 16 ans accrochant au premier regard le seul vampire-pas-si-méchant-que-ça-mais-quand-même-tu-devrais-te-méfier-de-moi-je-suis-si-dangereux-mais-je-t-aime-ne-part-pas qui rode dans les environs (qui a dit stéréotype? :p).

De plus, même si le style est similaire à du young adult, je pense que ce roman se destine à un public bien plus large. Exit la catégorie d'âge ou de sexe. (Par contre déconseillé aux trop jeunes, pas avant 15/16 ans je dirais.) Notamment par certains thèmes abordés. Mais je ne voudrais pas spoiler.

Sinon, il n'y a pas énormément de descriptions et j'ai vraiment apprécié ça. Elles sont globales plus que détaillées, et ainsi on se construit nous même l'environnement grâce aux indices donnés par l'auteur. Il y en a juste ce qu'il faut pour se reposer dessus et laisser notre imagination vagabonder, sans pour autant se retrouver complètement perdu à un endroit on un autre.

On sent tout du long de la lecture que le texte a été vraiment travaillé et re-travaillé amoureusement par son auteur. J'ai lu quelque part à son propos "professionnelle", et c'est tout à fait ça. Pas de facilités narratives, une unité dans le texte, des personnages construits. C'est d'ailleurs surprenant qu'il ne se trouve pas déjà sur les présentoirs des libraires, choyé par un éditeur reconnu.

 

En bref, un coup de coeur électronique! J'ai hâte de commencer la suite, même si je l'appréhende un peu. Et je voulais tellement le faire partager qu'il me donne le goût d'accélerer la reprise de mon blog !

Alors je vous invite tous, vous qui passez par ici, à découvrir les mystères entourant les enfants de l'Ô.

 

http://www.lesenfantsdelo.com/book/banniere.jpg

 

Notes : Je vous conseille fortement la version illustrée du tome, les dessins étant très beaux; sans pour autant gêner la représentation mentale que l'on se fait des personnages.

 
Ce billet a été rédigé il y a une dizaine de jours, depuis j'ai commencé le deuxième tome. Malheureusement, j'avance beaucoup moins vite dans celui-là, mais non faute d'intérêt, plutôt une semaine quelque peu surchargée.

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre 29/10/2013 09:19


A ce que je vois, cette histoire pourrait bien me plaire.

mamzelle.B 30/05/2011 21:26



Coucou Lala Her


Je suis de retour après quelques jours de détente chez mon grand garçon


merci d'être venue me rendre visite


bises



Lala Her 31/05/2011 17:56



Mais de rien 


A bientôt


Bises



Vanessa 30/05/2011 19:19



Merci, ça me fait vraiment très plaisir !!! En plus, ta critique arrive à un moment où je doute pas mal, donc ça me remonte le moral et me redonne de la motivation !



Lala Her 31/05/2011 17:56



Mais de rien, tout ce que je dis là est sincère. J'ai vraiment beaucoup aimé la lecture de ce premier tome. Alors si mon avis peut te redonner un peu de motivation, c'est moi qui suis flattée!