Une box foireuse, vous savez ce que c'est?

Publié le par Lala Her

Alors que je vous explique, puisqu'une fois de plus j'en fais l'expérience ce soir (ou cette nuit, comme vous voulez).

Par moment j'ai l'impression que cette box a le hoquet. Connecté. Déconnecté. Connecté. Déconnecté. Connecté. Déconnecté. Con.. Vous avez compris l'idée.

Comme tout blogueur, je dispose d'un éditeur d'articles directement via l'administration de mon blog, qui me permet de rédiger mes billets puis de les publier d'un simple clic. Je ne m'étendrez pas la dessus, tout le monde sait comment ça marche. A part peut-être ma grand-mère. A l'occasion je lui expliquerais, si ça l'intéresse (oui je fais office de geekette en herbe chez ma mamie... Faut dire que ce n'est pas bien compliqué d'expliquer comment utiliser google ou hotmail), mais là n'est pas le sujet.

Revenons une heure en arrière, pour que vous preniez bien la température (15° si ça vous intéresse ça aussi).

A 1h30 du matin donc, mon épisode de The L word vient de s'achever et je m'aperçois que mon ordi (qui s'appelle Tosh au passage) est connecté à L'Internet. Oui, avec l'apostrophe et la majuscule. Pour montrer combien le seigneur internet est roi en ce bas monde. Mais que pour y accéder, il vaut mieux avoir une box qui ne soit pas récalcitrante.

Non mais, avec tout ces gens qui cherchent du boulot (hum) elle se permet de faire la difficile? Elle a pas peur du chômage celle-là! Quel toupet!

Oui, je sais, je suis encore en train de divaguer, je vais récupérer les moutons avant qu'ils ne partent trop loin et je reviens.

 

Voilà, les moutons sont là. On en était à la fin de mon épisode de The L Word et je vois que Tosh est connecté.

Pour info durant la journée la connexion a été plus que laborieuse, j'ai juste pris le temps de consulter le prix des billets d'avion pour Londres et j'ai renoncé à mes activités bloguesques diurnes.

Donc quand je vois que j'ai la connexion et qu'elle semble stable, j'ejecte le DVD du lecteur (qu'il me faudrais changer d'ailleurs, il fait de drôles de bruits parfois, mais ça s'arrange quand je tape dessus). Je lance le navigateur avec ma page de base : mail + blog + livraddict. Les autres liens arrivent plus tard. Si la connexion dure, vous avez bien compris l'idée.

Je vois que j'ai reçu une réponse des éditions DLE auxquelles j'avais envoyé un mail, je rédige mon billet à ce propos (c'était le but), je répond. Et combien de temps ça m'a pris tout ça? 45 minutes. Un peu plus en fait. Mais pas une heure complète. Entre les deux. Approximativement 52,5 minutes, quoi.

Non que je sois particulièrement longue pour pianoter sur un clavier. Non, non, non. Mais la box avait le hoquet. Donc publier ce billet m'a pris du temps. Il fallait que je rentre pile poil dans la minute "connecté" pour que la publication soit validée.

Mais bien sur quand je publie quelque chose, je vérifie après qu'une faute ou deux ne m'ait pas échappée ou dans le cas du billet en question que la couleur allait ou que l'information ressortait bien. Donc de ré-éditer mon billet plusieurs fois, avec moult copier/coller histoire de ne pas avoir tout à refaire, ça m'a pris encore plus de temps.

Avec ça il est possible que les abonnés à ma newsletter ait reçu ce fameux billet plusieurs fois. Si c'est le cas et que ça vous a énervé, ce n'est pas à moi qu'il faut s'en prendre, c'est à madame la box. (Non que j'essaye de recruter une bande de mercenaires furieux prets à en découdre face à une box vicieuse et sournoise)

Après la publication dudit billet je m'intéresse aux commentaires auxquels je n'ai pas eu l'occasion de répondre. Vous en devinerez aisément la cause.

Je vois que la connexion s'éternise. 5 minutes, wahou! Je n'ai pas vu ça depuis 2 jours! J'entreprend donc de répondre à mes commentaires, avec comme projet complétement foufou d'aller visiter ensuite les blogs amis pour les commenter eux aussi. Puis, grisée par ce projet absolument cataclysmique, d'aller montrer le bout de mon nez sur un ou deux forums.

Je fais ma liste de liens dans ma tête tout en pianotant ma première réponse. Je valide, tout va bien.

Ah bin non. Finalement madame la box a décidé que ç'en était trop. Ma réponse ne s'affiche pas, je vérifie les petites barres : a pu internet, snif beaucoup, tous mes projets retombent comme un soufflet.

Comme j'ai la flemme de me lever pour remettre le DVD de The L word dans le lecteur pour visionner (ou plutôt re-visionner) l'épisode suivant, je me rappelle que j'avais promis un autre billet à propos de cette box.

J'ouvre donc un document texte (toujours à portée de clic depuis que j'ai compris que rédiger quoi que ce soit sur l'éditeur de mon administration bloguesque ne servait qu'à m'énerver et à me faire re-taper ce que j'avais déjà écrit 3 fois).

Donc je pianote, je pianote. Et de temps à autre je jette un coup d'oeil à ces petites barres qui m'informent de l'état de ma connexion. Bon bin c'était couru d'avance, depuis que je suis sur le document texte la connexion est impeccable. Bien évidemment.

 

 

Si mes mésaventures avec ma box vous intéressent toujours, j'ai dans l'idée un prochain billet sur le sujet en mode "le saviez-vous?"

Publié dans Et moi et moi et moi

Commenter cet article

Shanaa 05/10/2010 22:22


Je me suis arrêté comme ca sans raison apparente, j'avais plus trop le temps et j'avoue ne jamais avoir repris..


Lala Her 06/10/2010 16:31



Peut-être un jour...


Personnellement j'aime vraiment beaucoup cette série et ces personnages éclectiques et j'ai un pincement au coeur quand je pense que la sixième saison est la dernière. Snif
beaucoup 



Shanaa 03/10/2010 15:51


Tiens The L World j'avais beaucoup aimé les deux premières saisons :)


Lala Her 04/10/2010 22:48



Ralala, c'est une série que j'adore! J'ai visionné chacune des saisons au moins trois fois!


Après tout ces visionnages, la première saison me parait un peu fade comparée aux autres (je me suis peut-être lassée aussi, c'est celle que j'ai vu le plus grand nombre de fois... Ce qui
signifie une quinzaine de fois environ...). Par contre la seconde je la trouve toujours géniale. Et puis y'a Carmen dedans, et une saison avec Carmen est une bonne saison :p


 


Et toi, tu t'es arrêté après ces deux saisons ou c'est que tu n'as pas aimé les autres?